« Une activité très gratifiante et très enrichissante sur le plan professionnel et personnel ! »

medicalisle cavaillon

Témoignage Médical’Isle Cavaillon :

Interview réalisée par Sandrine Cazan, Toute la Franchise ©

« Une activité très gratifiante et très enrichissante sur le plan professionnel et personnel ! »

 

Karine Munoz a choisi de créer son entreprise en franchise, fin 2016, avec Médical’Isle. Cette jeune maman de trois enfants a donc ouvert son magasin spécialisé dans la location et la vente de matériel médical avec le soutien du franchiseur. La quadragénaire, pleinement satisfaire de son changement de vie professionnelle, revient aujourd’hui sur les différents éléments qui l’ont amenée à cette création d’entreprise. Elle insiste notamment sur ce qu’elle estime indispensable pour bien choisir son réseau de franchise et le secteur géographique sur lequel s’implanter.

karine munoz, franchisée medical'isle à cavaillonToute la Franchise : Pouvez-vous nous présenter le parcours professionnel que vous avez eu avant de créer votre entreprise en franchise ?

Karine Munoz : Pendant 20, j’ai travaillé comme déléguée médicale au sein des laboratoires MSD France. J’ai visité pendant toutes ces années les médecins généralistes, cardiologues, pneumologues, urologues, dermatologues, gynécologues, neurologues et ophtalmologues en ville et à l’hôpital. J’ai eu l’occasion également de travailler avec les pharmaciens. En novembre 2014, j’ai eu l’opportunité de partir en reclassement professionnel et j’ai repris mes études pour une durée de 3 ans. Mon objectif final était de me lancer dans l’ouverture d’une société de vente et location de matériel médical. Dans le cadre de mes études, je devais effectuer un stage en entreprise. Je me suis tournée vers Olivier Prieur [le fondateur du réseau Médical’Isle, ndlr]. Le hasard a fait qu’Elodie Souquet, qui travaille dans le magasin de Coustellet, devait partir en congé maternité et je l’ai donc remplacée du 1er Janvier 2016 au 31 Mai 2016. Dans le même temps Olivier Prieur a lancé sa franchise. J’ai ouvert le magasin à Cavaillon le 16 septembre 2016. Tout s’est fait très vite puisque le local a été trouvé en juin 2016, et le crédit agricole a financé mon projet. Je n’ai pas eu à chercher d’autres banques. Il a fallu 4 mois pour tout mettre en place. Aujourd’hui, le chiffre d’affaire est tous les mois en progression et la clientèle augmente également mois après mois.

TLF : Quels sont, à votre avis, les éléments à prendre en compte pour bien choisir son réseau de franchise ?

K.M. : L’important est de retrouver les valeurs qui sont importantes pour nous. Je voulais une structure à taille humaine, proche des particuliers. Une société où la personne est prioritaire, dans ce domaine d’activité il est très important de prendre le temps d’écouter les clients, de les conseiller au mieux pour leur sécurité et leur bien-être. Il est important pour moi, d’avoir une relation de confiance avec le franchiseur et une proximité qui nous permet d’échanger, de travailler tous ensembles (franchiseur, franchisés).

TLF : Quelle a été l’importance de la zone géographique dans votre choix ?

K.M. : Il fallait une ville avec du potentiel, avec un centre hospitalier et une zone qui ne fait pas concurrence aux autres magasins Médical’Isle ! Cavaillon est une ville de 24.772 habitants auxquels viennent s’ajoute ceux des villages et villes aux alentours. Il y a un centre hospitalier et beaucoup de professionnels de santé, notamment des infirmiers.

TLF : Comment s’est imposé le choix du secteur d’activité lorsque vous avez créé votre entreprise ?

K.M. : Je voulais continuer mon parcours professionnel dans le domaine de la santé et être plus proche des personnes, des clients. Ce choix est pour moi le meilleur !

TLF : Quelle stratégie adoptez-vous face à la concurrence ?

K.M. : Ma stratégie est de me faire connaître auprès d’un plus grand nombre de professionnels de santé et du grand public en présentant mon activité et ma valeur ajoutée par rapport aux concurrents (pharmacies et Harmonie Médicale Service). Le bouche à oreille se fait aussi naturellement. Des clients satisfaits le disent et me recommandent. Enfin, je prospecte auprès des médecins généralistes, hôpitaux, associations d’aide à domicile, infirmières. Mon objectif est de démarquer mon magasin face à d’autres commerçants. J’ai fait de ce magasin un lieu chaleureux, accueillant où l’on peut discuter tranquillement devant un café si on le désire. Même si l’on y trouve du matériel médical, le magasin est gai et apaisant. Je réserve à mes clients un accueil convivial, un large sourire et je suis disponible pour eux à 200 % ! J’essaie, quelle que soit la situation, de trouver la meilleure solution pour eux et leur entourage. Je livre le gros matériel, bien sûr, mais aussi le petit matériel (protections, chaussures, rollator…).

TLF : Un peu plus de deux ans après l’ouverture de votre magasin Médicl’Isle, le bilan que vous dressez correspond-il à vos attentes ?

K.M. : J’ai fait très peu de calcul avant l’ouverture du magasin. D’une part, je suis très mauvaise comptable !!!!!!! et d’autre part je sais que c’est un domaine qui est porteur et que cette société ne peut que fonctionner. J’ai fait confiance à Olivier Prieur, j’ai écouté ces conseils ainsi que ceux de mon comptable.  Aujourd’hui je ne regrette absolument pas cet engagement et je m’épanouis pleinement dans mon nouveau travail. Je trouve cette activité très gratifiante et très enrichissante sur le plan professionnel et sur le plan personnel. Je me sens utile pour les gens, souvent rassurante pour eux et pour moi c’est très important.

TLF : Quelles sont les qualités indispensables pour devenir franchisé Médical’Isle ?

K.M. : Pour exercer ce métier, il faut beaucoup d’empathie, parfois beaucoup de patience. Beaucoup de dynamisme pour être sur tous les fronts (magasin, livraison et prospection).

Devenir franchisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *